valeur-prevoyance-plus-2018-index

Et si bien protéger ses proches était le meilleur moyen de vivre plus serein ?

Vacances, carrière, mariage, maison, naissances, études des enfants...
Nous passons notre vie à faire des petits et des grands projets ! Mais avec le temps, la vie nous apprend aussi que nous ne pouvons pas toujours tout prévoir. Et si envisager la pire des situations était finalement le meilleur moyen de profiter de l’instant présent ?

Prenez le temps de vous poser une question essentielle pour ceux que vous aimez : que se passerait-il si vous veniez à décéder ? Vos proches, eux, se sont peut-être déjà posés la question...

Forcément, il est difficile de s’imaginer mourir suite à un accident ou une maladie. Surtout quand tout se passe bien dans notre vie, que nous sommes en bonne santé et bien entourés par nos proches.

Il faut dire que le décès reste un sujet souvent tabou. On préfère penser que cela n’arrive qu’aux autres ! Certains croient même être déjà protégés par leur convention collective, leur assurance de prêt, leur assistance de carte bancaire ou leur système de santé.
Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. S’intéresser à sa protection est donc essentiel.

85 % des français

craignent de perdre un proche. C’est même notre principale préoccupation.

Source : Ipsos, 2016

20 000
personnes meurent chaque année suite à un accident de la vie.

c'est 5 fois +
que pour les accidents de la route.

Source : Observatoire MAVIE, INSERM, 2014

79 % des Français estiment que les contrats de prévoyance permettent de se protéger et de protéger sa famille en cas de problème. C’est pourquoi il est important de se poser les bonnes questions sur sa protection et notamment sur l’assurance décès.

Source: TNS Sofres pour CARAC, 2016

Pourquoi se protéger
en cas de décès ?

Un décès prématuré peut avoir de lourdes conséquences financières pour vos proches : la perte soudaine d’un revenu peut mettre en danger la stabilité financière de votre famille.

Au-delà du niveau de vie, les projets que vous aviez envisagés pour votre famille ne pourront peut-être pas se réaliser, faute de moyens.

Enfin côté patrimoine, la maison familiale pourrait être vendue pour payer les droits de succession, parfois importants.

Ne rien prévoir, c’est exposer ses proches à des situations compliquées, humainement et financièrement. L’attitude la plus rassurante est finalement de penser à une protection adaptée si vous en ressentez le besoin pour vous et vos proches.

Les décès représentent ainsi la
3ecause
de surendettement en France.

Source : Banque de France, 2014

Le budget mensuel moyen d’un étudiant célibataire s’échelonne

de 600 € à plus de 1 000 €/mois

soit jusqu'à 12 000€ pour 1 année d'études supérieures.

Source : www.studyrama.com, 2017

Quelle protection
selon votre situation ?

Protéger vos proches, assurer la pérennité de leurs projets, préserver votre patrimoine ou tout simplement vivre l’esprit libre ... Chaque famille est différente et vos besoins sont uniques. Selon votre situation et vos objectifs, vous avez peut-être intérêt à souscrire une assurance décès.
Son fonctionnement est simple : en contrepartie du paiement d’une cotisation annuelle, le capital que vous avez choisi sera versé au décès de l’assuré aux bénéficiaires désignés selon les conditions prévues au contrat. Ce capital est entièrement défiscalisé et exonéré de droits de succession. Le montant des cotisations est calculé en fonction de l’âge et du capital assuré.

Pourquoi
une assurance décès ?

La démarche n’est pas naturelle pour tout le monde... et vous avez peut-être des raisons de penser que vous n’en avez pas besoin.

Vous avez déjà une assurance vie ?

L’assurance décès est complémentaire. Elle garantit un capital déterminé à l’adhésion pour la ou les personnes que vous aurez désignées.

 

Vous n’êtes pas marié ou pacsé ?

L’assurance décès est d’autant plus essentielle pour protéger votre concubin(e) !

 

Vous avez un patrimoine important ?

Les frais de succession seront donc aussi potentiellement importants. Une assurance décès peut contribuer à les couvrir et éviter ainsi qu’une partie du patrimoine ne soit cédée.

 

Vous êtes titulaire d’une assurance emprunteur ?

L’assurance décès garantit un capital déterminé pouvant être utilisé librement par les bénéficiaires. L’assurance emprunteur est, elle, destinée à rembourser le prêt immobilier.

 

Vous souhaitez
aller plus loin ?

Montant du capital à envisager, choix des bénéficiaires, procédure à suivre en cas de décès... Des grands principes aux cas particuliers, nous sommes partis de situations concrètes pour vous expliquer pourquoi et comment l’assurance décès peut répondre spécifiquement à vos besoins.

Aller plus loin
 

Dans tous les cas, l’assurance décès représente donc une solution à étudier. L’essentiel est de prendre conscience du risque. Des changements dans votre vie comme une mise en couple, l’arrivée d’un enfant, le décès d’un proche ou encore l’acquisition d’un bien immobilier, peuvent vous aider à mettre les choses en perspective.